Faut-il mettre un filtre à écran bleu pour prévenir l’épilepsie ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Sans en être une cause directe, chez certaines personnes, la photosensibilité est un stimulus pour le déclenchement des crises d’épilepsie. Pour ces personnes, les scintillements ou les clignotements des lumières à une certaine intensité suffisent pour qu’elles entrent en crise épileptique. Toutefois, il importe de signifier que ce ne sont pas toutes les lumières qui sont concernées ici.

Cependant, la lumière bleue est montrée du doigt par plus d’un. Elle est émise par les écrans et les ampoules LED. Faut-il donc mettre un filtre à écran bleu pour prévenir l’épilepsie ? La réponse dans cet article !

Faut-il mettre un filtre à écran bleu pour prévenir l’épilepsie ?

Comprendre la lumière bleue et ses sources

Les écrans des supports numériques et les systèmes d’éclairage LED sont les premières sources de production de la lumière bleue. Il s’agit en fait, de rayons que l’on retrouve dans la lumière naturelle. Ils correspondent aux longueurs d’onde situées dans la marge de 446 à 500 nm.

Les plus courtes sont les lumières bleu violet. Sa dangerosité est signifiée après 30 minutes d’exposition du sujet. Pendant ce temps, l’œil la reçoit, mais c’est tout le corps qui en paie les frais. Pour les personnes photosensibles, la lumière bleue est particulièrement susceptible de les faire entrer en crise d’épilepsie. C’est pour cela qu’il leur est conseillé de :

  • ne pas utiliser de supports numériques à écran bleu dans le noir en pleine journée,
  • respecter une distance d’au moins 2,5 m de la télévision à écran bleu,
  • respecter une distance de 30 cm d’un écran d’ordinateur,
  • éviter d’augmenter la luminosité d’un écran bleu,
  • bien éclairer la salle en soirée.

En complément de tout ceci, les filtres à écran bleu sont également recommandés. Voici ce qu’il faut savoir à leur propos.

Filtre à écran bleu et prévention de l’épilepsie

Les filtres à écran bleu sont des lunettes particulières conçues pour limiter les effets néfastes de la lumière bleue sur l’organisme humain. Il en existe beaucoup de modèles sur le marché, cependant la catégorisation retient généralement deux types de lunettes anti lumière bleue. On a : les lunettes anti lumière bleue blueblocker et celles anti fatigue.

Les premières sont indiquées pour la filtration de la lumière bleue, et elles le réussissent parfaitement. Avec ces lunettes, la lumière bleu turquoise est dépouillée de son effet éveillant. C’est ce qui protège d’ailleurs, l’endormissement proche. Ce qui aura, bien entendu pour conséquence directe de limiter les crises d’épilepsie liées à l’exposition aux écrans bleus.

Les lunettes anti lumière bleue qui sont dites anti fatigues sont quant à elles, celles qui protègent les yeux de la fatigue visuelle. De manière générale, elles sont indiquées pour les personnes qui, pour une quelconque raison, sont appelées à passer plus de 3 heures par jour derrière un écran bleu. Elles sont indiquées pour les personnes photosensibles aussi bien que pour celles qui ne le sont pas.

Il existe également comme filtre écran bleu, un type particulier de lunettes anti lumière bleue. De couleur jaune, ces lunettes sont conçues spécialement par les « gamers », les adeptes de jeux vidéo. D’ailleurs, ceux qui jouent en streaming sont le plus souvent sponsorisés par ces marques de lunettes.

Faut-il mettre un filtre à écran bleu pour prévenir l’épilepsie ? La réponse est bien entendu « oui » ! Cependant, il est utile de savoir que les écrans bleus ne sont pas les seuls facteurs à l’origine des crises d’épilepsie.


Lisez aussi:

Est-ce que l’on peut mourir d’une crise d’épilepsie ?

Quelles sont les causes d’une crise d’épilepsie ?